Cas de comptoir

Le contexte  Abonné

Publié le 16/09/2010

Un jeune homme demande un collyre pour traiter sa conjonctivite. Il porte des lunettes de soleil.

Au comptoir, vous demandez à voir les yeux de ce client. Il vous répond qu’il ne supporte pas la lumière. Vous lui demandez alors si les symptômes qu’il ressent sont douloureux et si sa vision est atteinte. Il ne s’agit peut-être pas d’une conjonctivite. Dans tous les cas, la douleur, la photophobie et la baisse de l’acuité visuelle orientent vers une consultation médicale.


Source : Le Quotidien du Pharmacien: 2773