Cas de comptoir

Le contexte  Abonné

Publié le 21/01/2010

Un client se plaint de céphalées, causées selon lui par la climatisation de sa voiture. Il est VRP et sa profession l’oblige à se déplacer toute la semaine. Il vous demande du Codoliprane.

La codéine peut entraîner une somnolence. Il faut donc mettre ce client en garde contre le risque de diminution de sa vigilance au volant. Plus généralement, le pharmacien veillera à informer le patient du risque de somnolence lors de la prise de certains médicaments. Les médicaments sont en effet une cause régulière d’accidents sur le lieu de travail.


Source : Le Quotidien du Pharmacien: 2718