Avastin

Le Conseil d’État confirme la RTU  Abonné

Publié le 24/09/2015

Le Conseil d’État vient de refuser la suspension de la recommandation temporaire d’utilisation (RTU) d’Avastin (bévacizumab) dans la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA), comme le demandait Roche, son fabricant. Le laboratoire suisse avait fait cette requête au Conseil d’État car il s’opposait à ce que son médicament anticancéreux soit utilisé dans une autre maladie que celle pour laquelle il a été conçu.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte