Le confort oculaire  Abonné

Publié le 16/09/2010
Parmi tous les maux rencontrés à l’officine, et pour lesquels le pharmacien est la première personne sollicitée, la prise en charge des troubles oculaires peut s’avérer particulièrement sensible. Cela ne signifie pas pour autant que le rôle du pharmacien est inexistant. Tout au contraire. Démonstration d’un conseil sur mesure.
Certains signes, tel la baisse de l’acuité visuelle orientent vers la consultation médicale

Certains signes, tel la baisse de l’acuité visuelle orientent vers la consultation médicale
Crédit photo : BSIP

Quelques définitions

- Conjonctive (ou sac conjonctival) : fine muqueuse vascularisée. On distingue la conjonctive bulbaire, qui tapisse la sclère (partie blanche de l’œil), les culs-de-sac conjonctivaux (fornix) et la conjonctive palpébrale, qui tapisse la face interne des paupières. Seule la conjonctive bulbaire est visible. D’un point de vue fonctionnel, la conjonctive permet notamment la motilité du globe oculaire. Elle protège également des germes pathogènes, par la présence de cellules de l’immunité.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte