Suivi des AVK

Le CNGPO forme ses adhérents  Abonné

Publié le 22/11/2012

LE SUIVI des patients sous anticoagulants oraux, qui doit débuter en janvier 2013, représente « une opportunité que le pharmacien ne doit absolument pas laisser passer », estime le Collectif national des groupements de pharmaciens d’officine (CNGPO). « C’est le premier des services rémunérés dont nous pouvons bénéficier », se félicite son président, Pascal Louis. Mais qui dit nouveaux services, dit nouvelles compétences à acquérir. Notamment dans la réalisation des entretiens pharmaceutiques.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte