Un « effet passerelle » de la nicotine

L’e-cigarette pourrait favoriser l’addiction aux drogues  Abonné

Publié le 29/09/2014
L’usage croissant de la cigarette électronique chez les jeunes inquiète en raison du risque d’addiction à la nicotine. Deux chercheurs ajoutent une pièce au dossier. La nicotine agit comme une « drogue passerelle ».
Les enfants sont les plus vulnérables

Les enfants sont les plus vulnérables
Crédit photo : PHANIE

« BIEN QUE les e-cigarettes éliminent certaines morbidités associées au tabagisme, ce sont des dispositifs délivrant de la nicotine », soulignent le Dr Eric Kandel, neuropsychiatre et lauréat du prix Nobel (2000) pour ses travaux sur la mémoire, et le Dr Denise Kandel, son épouse et psychiatre à la Columbia University. Or les études épidémiologiques ont montré que l’exposition à la nicotine crée une passerelle vers l’usage de la marijuana et de la cocaïne.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte