L’e-cigarette divise les pharmaciens  Abonné

Publié le 22/04/2010

Le prix de vente moyen des e-cigarettes en officine est de 90 euros, avec recharges et batterie. Au Puy en Velay, Benjamin Dupré en a vendu 5 depuis début mars. Dans sa pharmacie de Nîmes, Christian Gerbaud relativise l’intérêt des consommateurs : « C’est une aide au sevrage. Tous les moyens sont bons pour arrêter de fumer. Mais en terme de ventes, ça ne marche pas autant qu’on aurait pu le croire ». À Bordeaux, Laurent Debacque a tout de suite jugé la démarche du fournisseur trop mercantile. À Nantes, Françoise Thoby s’est également ravisée.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte