Un facteur de santé cardio-vasculaire

Le chocolat, c’est bon  Abonné

Publié le 08/09/2011
À l’ESC*, des chercheurs de l’université de Cambridge ont présenté une métaanalyse de 7 études qui sont également publiées dans le « BMJ ». Dans le groupe des personnes qui mangent le plus de chocolat, il y a une réduction de 37 % des maladies cardio-vasculaires et de 29 % des AVC, par comparaison avec celles qui en consomment le moins.

Les résultats d’Oscar Franco, Adriana Buitrago et coll. (université de Cambridge) confirment des résultats d’études récentes, qui s’accordent à trouver un lien entre un bienfait potentiel de la consommation de chocolat et la santé cardio-vasculaire, via des effets antioxydants et anti-inflammatoires. Cela comporte notamment une amélioration de la tension artérielle et de la sensibilité à l’insuline.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte