Cardiologie

Le cheveu gris de l'infarctus  Abonné

Par
Publié le 27/04/2017
gris

gris
Crédit photo : SPL/PHANIE

Il y a les études qui coupent les cheveux en quatre, et puis il y a celles qui les comptent… Celle récemment présentée au congrès de la Société européenne de cardiologie à Malaga (Espagne) fait plutôt partie de la seconde catégorie. Selon cet essai mené auprès de 545 hommes adultes, le risque cardiaque pourrait être décelé très simplement grâce à la décoloration des cheveux.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte