Au stade Sida

Le cannabis ralentit la propagation du VIH  Abonné

Publié le 07/01/2013

AUTORISÉ dans certains cas de sida en France (sous forme de THC) pour ses propriétés orexigènes, antiémétisantes et sédatives, le cannabis semble aussi ralentir la progression de l’infection par le VIH d’après des chercheurs américains qui montrent que des agonistes du récepteur cannabinoïde 2 CB2R sont envisageables en traitement adjuvant aux antirétroviraux, au stade avancé de la maladie.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte