Le Cancer du poumon à la traîne  Abonné

Publié le 08/02/2016

Le cancer du poumon reste classé selon l’InVS/INCa, un cancer de « très mauvais pronostic ». Alors qu’il s’agit d’un cancer très fréquent, sa survie nette standardisée à 5 ans a augmenté de seulement 4 points pour atteindre 17 %, avec une survie nette standardisée à 10 ans de 10 %, et une survie à 15 ans de 14 % chez les 15-45 ans et de 5 % chez les 65-75 ans. « La thérapeutique n’est pas présente, et les diagnostics sont réalisés trop tard », reconnaît le Pr Agnès Buzyn.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte