Le cancer du col de l’utérus  Abonné

Publié le 16/03/2009
Le frottis cervico-utérin a considérablement amélioré le dépistage précoce du cancer du col de l’utérus et il reste l’examen de référence. L’arrivée de deux vaccins orientés contre les papillomavirus humains ouvre une nouvelle voie vers la prévention primaire des adolescentes et des jeunes femmes.






gynecologie consultation femme lame pinceau

gynecologie consultation femme lame pinceau
Crédit photo : S Toubon

PAPILLOMAVIRUS

PAPILLOMAVIRUS
Crédit photo :  BSIP

Les mots de la patiente

- « Ma fille de 16 ans vient d’avoir ses premiers rapports sexuels, est-il trop tard pour la faire vacciner ?

- Je fais un frottis tous les cinq ans, est-ce suffisant ?

- Le port de préservatifs par le partenaire protège-t-il efficacement contre l’infection à papillomavirus ? »

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte