Un lien de causalité difficile à établir

Le café protège-t-il du diabète de type 2 ?  Abonné

Publié le 26/01/2015
Le petit noir a le vent en poupe. Qu’il s’écoule de percolateurs ou de cafetières italiennes il ravit les consommateurs. Il aurait un bénéfique dans la prévention du diabète de type 2 qui ne doit pas éclipser les recommandations élémentaires de l’OMS.

EN NUTRITION HUMAINE, les études épidémiologiques ne manquent pas. L’étude de Shoenfeld1 montre que sur les 50 ingrédients les plus communs d’un livre de cuisine, 80 % d’entre eux sont objets d’études épidémiologiques… qui concluent à l’association positive ou négative entre consommation et survenue de cancers. Établir une association entre la consommation d’un aliment et la santé est une chose. Étudier, interpréter, comprendre cette association et aboutir à des recommandations nutritionnelles fondées sur des preuves est beaucoup plus compliqué.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte