Prévention cardio-vasculaire

Le cacao de Kuna  Abonné

Publié le 20/05/2010

Comment se fait-il que les Indiens Kuna, qui vivent sur une île au large de Panama, connaissent si peu les maladies cardio-vasculaires ? Pourquoi, sortis de leur isolement, ne sont-ils plus protégés ? Parce que, sur leur île, ils absorbent une espèce de breuvage fait de cacao très amer. Et que cette boisson est riche en épicatéchine.

Où trouve-t-on ce flavonoïde merveilleux ? Dans le chocolat noir. Du coup, un test s’imposait pour déterminer si la consommation de chocolat protège bien cœur et artères.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte