En injection intra-détrusorienne

Le Botox est désormais indiqué dans l’hyperactivité vésicale idiopathique  Abonné

Publié le 15/07/2014
La toxine botulinique A (Allergan) est désormais autorisée dans le traitement de l’hyperactivité vésicale idiopathique chez le patient adulte présentant des symptômes d’incontinence urinaire avec urgenturie sur 3 jours et une augmentation de la fréquence de mictions (≥8 par jour), non contrôlés par un traitement anticholinergique et ne répondant pas à une kinésithérapie bien conduite.

IL S’AGIT de la 8e indication de Botox (toxine botulinique A) en France qui fête cette année ses 25 ans, ce qui en fait un médicament dont la sécurité et l’efficacité ont été clairement établies par environ 65 essais cliniques incluant plus de 15 000 patients dans le monde. Botox devient la seule toxine botulinique indiquée pour la prise en charge des dysfonctionnements de la vessie.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte