Aucun avantage nutritionnel ou sanitaire significatif

Le bio, pas si beau  Abonné

Publié le 10/09/2012

VOILÀ qui pourrait décevoir bien des adeptes du naturel. Les ennemis des pesticides et autres engrais chimiques, seront en effet surpris d’apprendre, dans la revue Annals of Internal Medicine, que leur choix pour le bio n’est pas forcément fondé. Des médecins de l’université de Stanford ont ainsi épluché pas moins de 237 études scientifiques comparant l’alimentation biologique à la conventionnelle. Résultat ? DNS ! Autrement dit, différences non significatives. Et ce, tant sur le plan nutritionnel qu’en terme de réduction des risques sanitaires.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte