Étiquetage nutritionnel

L’autre bataille du projet de loi de santé  Abonné

Publié le 29/01/2015
« Faciliter l’information nutritionnelle pour aider le consommateur dans ses choix pour sa santé », tel est l’objectif de l’article 5 du projet de loi de santé grâce à un nouvel étiquetage non encore précisé. Si la nouvelle signalétique sur cinq couleurs recommandée par le rapport Hercberg semble avoir les faveurs du gouvernement, en coulisse, les industriels de l’agroalimentaire s’opposent encore fermement à ce système.

« JE SUIS en faveur d’un outil permettant de rendre compréhensible une information, aujourd’hui trop complexe, sur la qualité nutritionnelle des produits alimentaires industriels », déclarait Marisol Touraine le 19 juin dernier, lors de la présentation des orientations de son projet de loi de santé. « De nombreuses marques m’ont fait part de leur intérêt pour une telle démarche. Il nous faut faire aboutir la réflexion sur ce que pourra être cet outil », avait-elle prudemment ajouté.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte