Psychopathologie de l’enfant

L’attachement parfois trait de fracture  Abonné

Publié le 17/12/2015
L’association Couleurs d’enfants à Marseille a choisi de mettre au programme de sa 18e Journée Annuelle de la Petite Enfance à l’Adolescence, le thème de l’attachement. « Parfois il faut briser le lien pour continuer à vivre », selon Hélène Romano, professeur de psychopathologie au CHU Henri Mondor (Créteil).

C’est à John Bowlby, dans les années 1950, que nous devons la théorie de l’attachement. Il propose ce terme pour désigner le lien, si particulier qui se met en place dès la naissance entre le nouveau-né et la figure d’attachement, celle de la mère le plus souvent.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte