Cancer de la prostate

L’aspirine réduit la mortalité  Abonné

Publié le 11/01/2016
Le symposium de la société américaine de cancérologie (ASCO) dédié aux cancers génito-urinaires commence ce jeudi à San Francisco, et se tiendra jusqu’au 9 janvier. Plusieurs résultats seront présentés, notamment sur le cancer de la prostate.

Selon une étude de cohorte prospective menée sur plus de 22 000 médecins, l’aspirine réduit la progression des tumeurs de la prostate. Au cours des 27 années de suivi, 9 183 participants ont développé un cancer de la prostate, dont 402 sont décédés. Les participants qui prenaient au moins 3 cachets d’aspirine par semaine avaient un risque de décès diminué de 33 %.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte