Recherche et antalgie

L’araignée qui soulage  Abonné

Par
Publié le 12/03/2015

LE PLUS SOUVENT, les arachnides suscitent le dégoût et la peur. Mais les discrètes résidentes du laboratoire du Dr Julie Klaae Klint, de l’université du Queensland (Australie), inspireraient plutôt la quiétude et l’espoir. Il faut dire que son équipe s’intéresse de près aux propriétés antalgiques du venin d’araignées. Résultat ? Sur 205 espèces étudiées, 82 échantillons se sont montrés très prometteurs. Pour comprendre comment, il faut se rappeler que l’une des voies de la douleur chronique est constituée par les canaux Nav1.7.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte