Traitement de substitution aux opiacés

L'apport des génériques de la buprénorphine  Abonné

Publié le 23/03/2009
Le taux de substitution pour la buprénorphine n'est que de 30 %

Le taux de substitution pour la buprénorphine n'est que de 30 %
Crédit photo : S. Toubon

TOUT COMME arrow, le laboratoire de génériques Mylan offre désormais six dosages de buprénorphine. Ce traitement de substitution aux opiacés (TSO) est désormais disponible à 1 mg, 4 mg et 6 mg de principe actif, en plus des comprimés sublinguaux à 0,4 mg, 2 mg et 8 mg. Ces trois dosages sont ceux de Subutex, mis sur le marché par Schering Plough il y a une quinzaine d'années.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte