Antibiothérapie dans l’appendicite aiguë non compliquée

L’appendicectomie n’est plus un dogme chez l’adulte  Abonné

Publié le 11/06/2012
C’est manifestement la fin du dogme de la chirurgie en urgence pour toute appendicite aiguë. Chez l’adulte, on s’oriente aujourd’hui vers une approche plus nuancée qui fait la distinction entre appendicite non compliquée où l’antibiothérapie en milieu hospitalier serait une alternative à la chirurgie sous certaines conditions et l’appendicite compliquée qui reste une indication chirurgicale. Chez l’enfant, l’appendicectomie est en revanche toujours la règle en privilégiant la laparoscopie.

LE NOMBRE d’appendicectomies pratiquées en France a considérablement diminué au cours des vingt dernières années : 300 000 dans les années 1990, 93 584 en 2006 et 83 340 en 2010, selon les chiffres de la CNAMTS, avec d’importantes disparités régionales ; cette baisse est particulièrement nette chez les moins de 20 ans (20 % depuis 2006) et chez les femmes (14 % depuis 2006).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte