L’apéritif  Abonné

Publié le 24/01/2011

Le fait que les agonistes des récepteurs au goût amer, qui sont considérés comme toxiques, stimulent la sécrétion d’hormone de l’appétit, avec des effets prokinétiques, semble contraire à ce que l’on pouvait attendre, indiquent les auteurs. « Toutefois, dans la médecine par les plantes, on utilise des herbes amères pour stimuler l’appétit et améliorer la digestion.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte