Dompéridone

L’ANSM dénonce une surconsommation  Abonné

Publié le 27/04/2015

LE DIRECTEUR de l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM), Dominique Martin, nourrit à son tour la controverse sur la dompéridone, molécule commercialisée entre autres sous le nom de Motilium et Péridys et accusée d’effets indésirables cardiaques graves ainsi que de plusieurs centaines de décès par an.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte