À La Digestive Disease Week

L’amanite phalloïde, un piège dans un jardin  Abonné

Publié le 24/05/2012
Le champignon est potentiellement mortel

Le champignon est potentiellement mortel
Crédit photo : dr

À LA DIGESTIVE Disease Week (San Diego), une équipe de l’université de Georgetown (Virginie, États-Unis) rapporte 4 cas d’intoxication par amanite phalloïde, qui ont favorable évolué sous prise en charge comportant notamment de la silibinine. Jacqueline Laurin relate en effet le cas d’un homme qui a été malade après l’ingestion de champignons cueillis dans son jardin et qui présente une élévation importante des enzymes hépatiques avec des signes d’insuffisance hépato-cellulaire.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte