Alimentation et cosmétiques

L’allergie aux épices, de plus en plus fréquente  Abonné

Publié le 19/11/2012

IMAGINEZ-VOUS un monde dans lequel tout dîner en dehors de chez soi serait banni, tout port de parfums ou cosmétiques interdit, où une bonne partie des aliments tout prêts serait défendue... Un monde cruel, qui concernerait de 2 à 3 % des individus, selon l’American College of Allergy, Asthma and Immunology (ACAAI), allergiques aux épices.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte