Une toxine fongique serait en cause

L’agent causal de la maladie de Kawasaki serait porté par des vents de Chine  Abonné

Publié le 12/06/2014
La mystérieuse maladie de Kawasaki, une vascularite fébrile du jeune enfant, pourrait être causée par un agent environnemental - peut-être un candida - porté par des vents provenant des terres agricoles du nord-est de la Chine. Une surprenante découverte publiée dans les « PNAS ».
La langue framboisée signe l'atteinte oropharyngée

La langue framboisée signe l'atteinte oropharyngée
Crédit photo : BSIP

DEPUIS SA PREMIÈRE DESCRIPTION au Japon il y a plus de 40 ans, la maladie de Kawasaki est restée un mystère médical. Affectant principalement les jeunes enfants, cette vascularite systémique fébrile est la principale cause des maladies cardiaques acquises de l’enfant. En l’absence de traitement (immunoglobulines IV et acide acétylsalicylique), 25 % des enfants développent des séquelles cardiovasculaires, notamment des anévrismes coronaires ; 1 % des cas non traités sont fatals.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte