Lutte contre l’obésité

L’acide hyaluronique passe de la cosmétologie à l’approche thérapeutique  Abonné

Publié le 01/02/2016
Les traitements contre l’obésité changent de peau. Les nouvelles voies de recherche visent, au-delà de la réduction de l’apport calorique, au cœur du métabolisme des adipocytes et des molécules qui les ciblent.
Les adipocytes blancs, trèsmajoritaires, stockent la graisse

Les adipocytes blancs, trèsmajoritaires, stockent la graisse
Crédit photo : PHANIE

L’acide hyaluronique, connu comme l’une des panacées antirides entame une nouvelle carrière thérapeutique dans la lutte contre l’obésité. C’est du moins ce que suggère une équipe du Centre Médical Ouest de Dallas (Texas) dans la dernière édition de « Science Translational Medecine ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte