Traitement hypoglycémiant du diabète de type 2

L’Académie et les sociétés savantes défendent le contrôle glycémique optimisé  Abonné

Publié le 22/10/2015
Face à la remise en cause des traitements hypoglycémiants dans le diabète de type 2, l’Académie nationale de médecine et les spécialistes en endocrinologie ont rappelé l’importance du contrôle glycémique pour réduire la morbi/mortalité des patients.

L’Académie nationale de médecine a rappelé, dans un communiqué, l’importance de fixer une cible d’HbA1c (moins de 7 % pour la plupart des patients) pour assurer l’efficacité d’un traitement hypoglycémiant. L’avis est co-signé par la Société francophone du diabète, le Conseil national professionnel d’endocrinologie, diabétologie et maladies métaboliques et l’association française des diabétiques.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte