Cholestérol

L’Académie déconseille l’arrêt brutal de statines  Abonné

Publié le 25/02/2013

PIERRE CORVOL et Jean-François Bach, membres de l’Académie nationale de médecine et de l’Académie des sciences, et Joël Ménard, membre associé de l’Académie nationale de pharmacie et ancien directeur général de la santé, signent conjointement un communiqué intitulé « Risque cardiovasculaire, cholestérol et statines » dans lequel ils mettent en garde contre les arrêts brutaux de statine au simple motif des opinions défavorables qui circulent à l’encontre de ces médicaments.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte