Dialysat au citrate

L’absence de surmortalité est confirmée  Abonné

Par
Publié le 07/11/2019

Les analyses approfondies des trois études menées par l’Agence de biomédecine, sur une période étendue (janvier 2010-décembre 2017) et concernant plus de 100 000 patients, confirment les premiers résultats présentés en juillet dernier : l’utilisation de l’acide citrique dans les dialysats ne présente pas de risque de surmortalité pour les patients.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte