Traitement des leucémies aiguës myéloblastiques

La vitamine C booste certains anticancéreux  Abonné

Par
Publié le 05/09/2016
La correction d'un déficit en vitamine C pourrait booster l'efficacité de certaines thérapies épigénétiques utilisées en hématologie, selon des chercheurs danois et américains.
vit c

vit c
Crédit photo : SPL/PHANIE

Dans une étude publiée dans les « PNAS », les chercheurs montrent l'effet synergique anti-cancéreux de la vitamine C avec les inhibiteurs des méthyltransférases de l'ADN (DNMTi en anglais, pour DNA methyltransferase inhibitor). 

Il existe deux DNMTis utilisés en hématologie en France, l'azacitidine (Vidaza) et la décitabine (Dacogen), dans les leucémies aiguës myéloblastiques (LAM) non éligibles à la greffe de moelle.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte