En raison de sa richesse en lycopène

La tomate pourrait abaisser le risque d’AVC  Abonné

Publié le 15/10/2012
tomate





tomates legumes alimentation

tomate tomates legumes alimentation
Crédit photo : S. Carambia

LES TOMATES ont une teneur élevée en lycopène, un puissant antioxydant. Dès lors, en manger, notamment lorsqu’elles sont cuites, pourrait-il abaisser notre risque d’accident vasculaire cérébral (AVC) ? Une étude prospective finlandaise, publiée dans « Neurology », le suggère.

Dans cette étude, 1 000 hommes âgés de 46 à 65 ans ont été suivis pendant douze ans, afin de voir si les concentrations sériques des principaux caroténoïdes, ainsi que celles d’alpha-tocophérol et de rétinol, pouvaient être associées au risque d’AVC dans cette cohorte.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte