La terre des eaux  Abonné

Publié le 09/12/2010

Le bassin thermal de Vichy compte plus de 250 sources légalement autorisées depuis le XIXe siècle. Si la plupart ont cessé d’être exploitées ou ont été obturées, certaines continuent d’être actives et portent même des noms célèbres. L’eau de la source Célestins est ainsi commercialisée sous la marque Vichy-Célestins. Elle doit son nom à un ancien couvent et jaillit d’une des six sources encore exploitées sur le territoire de la ville de Vichy. Les cinq autres se nomment « Chomel », « Grande grille », « Hôpital », « Lucas » et « du Parc ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte