Troisième rapport de l’InVS et de l’INCa sur les cancers

La survie s’améliore, les disparités demeurent  Abonné

Publié le 08/02/2016
De nouvelles donnnées de l’Institut de veille sanitaire (InVS) et de l’institut national du cancer (INCa) sur 53 types de cancer montrent une amélioration de la survie nette à 5 ans. Les progrès de la prise en charge, et l’introduction du dépistage dans certains cas, ont amélioré le pronostic global des malades, mais tous les cancers ne sont pas logés à la même enseigne.

Les données publiées mardi par l’InVS et l’INCa fournissent les chiffres de la survie à 5 ans des cancers diagnostiqués entre 2005 et 2010. Ces données issues du réseau Francim ont été traitées par le service de biostatistique des Hospices civils de Lyon (HCL) et donnent des estimations pour 53 types de cancers différents.

C’est aussi la première fois que l’on fournit les données sur la survie à 15 ans. Le rapport donne également pour la première fois les « survies nettes » c’est-à-dire qui ne prenment en compte que les décès liés au cancer.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte