Sucre, sel et viande

La surconsommation responsable d’un décès sur cinq  Abonné

Par
Publié le 18/04/2019
Selon une étude parue dans la revue « The Lancet », une alimentation déséquilibrée, notamment une surconsommation de sucre, de sel et de viande, serait à l’origine de 11 millions de décès par an dans le monde.
sel

sel
Crédit photo : GARO/PHANIE

Régulièrement la cible d’études sur la prévalence du cancer et des maladies cardiovasculaires, les mauvaises habitudes alimentaires sont à nouveau sur la sellette. Leur mise en cause est établie cette fois dans une étude d’une ampleur inédite portant sur les effets de l’exposition à des risques alimentaires dans 195 pays, entre 1990 et 2017. Les déséquilibres alimentaires seraient chaque année à l’origine de 11 millions de décès dans le monde (statistiques de 2017).

Cri d'alarme

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte