Génome humain

La structure tridimensionnelle déchiffrée  Abonné

Publié le 19/10/2009
Grâce à une technique nouvelle, des chercheurs américains montrent que le génome humain est arrangé d’une façon très compacte et ordonnée au sein du noyau d’une cellule.
Une architecture appelée "globule fractal"

Une architecture appelée "globule fractal"
Crédit photo : D. R.

LES BIOLOGISTES se demandent depuis longtemps comment les cellules humaines peuvent emmagasiner quelque trois milliards de paires de bases d’ADN, un génome de 2 mètres de long, dans un noyau qui ne mesure que 0,01 millimètre de diamètre environ. Et ceci tout en permettant l’accès à des séquences de gènes cruciales pour le fonctionnement de l’organisme.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte