La spironolactone atténue les effets secondaires des crèmes à base de corticoïdes

Par
Publié le 17/03/2015

Jusqu’alors indiquée dans l’hypertension, la spironolactone pourrait bien voir ses indications élargies à un tout nouveau domaine : le manque de peau ! En effet, des chercheurs de l’INSERM viennent de mettre en évidence son pouvoir correcteur sur les effets secondaires des crèmes contenant des corticoïdes. Ces crèmes sont prescrites dans les affections cutanées inflammatoires comme le psoriasis ou la dermatite atopique, mais provoquent fréquemment des sensations de brûlure et un amincissement de la peau.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 11€60/mois

(résiliable à tout moment)