La sécrétion acide  Abonné

Publié le 13/05/2013

Le pH gastrique dépend du taux de production des ions H +, qui peut être multiplié par 20 pendant le repas, de l’action tampon ou non des aliments (protéines) et des facteurs de dilution avec les autres composants du suc gastrique.

La sécrétion acide gastrique est sous la dépendance de nombreux acteurs : système nerveux central, hypothalamus, nerf vague, plexus nerveux de l’estomac, hormones et médiateurs sécrétés dans l’estomac (gastrine, histamine, somatostatine) et le duodénum (sécrétine, VIP, GIP, CCK-PZ).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte