Insulinorésistance

La salive crée le goût pour les féculents  Abonné

Publié le 21/10/2010

BAVER D’ENVIE devant une pâtisserie, voilà le commencement de la fin pour les gourmands au régime. Une étude américaine parue dans « PLoS One » vient de montrer, en effet, que le goût pour les féculents était sous l’influence de la salive, et plus particulièrement d’une enzyme salivaire, l’amylase. « Le goût pour les féculents pourrait ainsi modifier le comportement alimentaire et favoriser la prise d’aliments riches en hydrates de carbone », explique le premier signataire, le Dr Abigail Mandel, nutritionniste à Philadelphie.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte