Sevrage tabagique

La réussite liée à la vitesse d’élimination de la nicotine  Abonné

Publié le 15/01/2015

LES CHANCES d’arrêt du tabac sont liées à la vitesse d’élimination de la nicotine, selon une étude parue dans la revue « The Lancet Respiratory Medicine ». L’étude a porté sur 1 246 fumeurs souhaitant arrêter de fumer, comprenant autant de « métaboliseurs lents » que de « métaboliseurs normaux » (60 % des fumeurs, susceptibles de fumer plus et d’avoir plus de difficulté à arrêter le tabac).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte