Paludisme

La résistance à l’artémisine n’a pas atteint l’Afrique  Abonné

Publié le 30/06/2016

Une étude vient de montrer que la résistance du parasite Plasmodium falciparum à l’artémisine, principal antipaludéen, se limite à l'Asie du sud est et ne touche pas l'Afrique subsaharienne comme on le redoutait il y a quelques mois. Cette étude, publiée dans le « New England Journal of Medicine », a analysé plus de 14 000 échantillons sanguins de patients infectés, qui provenaient de 59 pays différents.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte