Des bouleversements hormonaux

La reprise de poids après un régime est comprise  Abonné

Publié le 31/10/2011
La restriction calorique met l’organisme dans une situation telle qu’il cherche
Les troubles persistent pendant un an

Les troubles persistent pendant un an
Crédit photo : S TOUBON

CHACUN le sait, il n’est pas de régime amaigrissant, miracle ou non, qui ne soit suivi dans l’immense majorité des cas d’une reprise pondérale… dépassant parfois le poids initial. Des Australiens y ont, enfin, trouvé une explication physiopathologique. Elle implique des modifications des hormones de l’appétit, qui persistent pendant un an, au moins. Schématiquement, l’organisme interprète la restriction

calorique comme une « disette » à compenser par des mécanismes de réduction des pertes énergétiques. Malheureusement pour le patient, le dérèglement ne cesse pas avec le régime.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte