Salades, noix, poisson, fruits, légumes...

La recherche du régime anti-Alzheimer  Abonné

Publié le 19/04/2010
Une équipe de neurologues new-yorkais a montré qu’une alimentation proche du fameux « régime méditerranéen » est associée à un risque plus faible de développer une maladie d’Alzheimer. Plus qu’un aliment en particulier, il s’agit de consommer plusieurs nutriments synergiques
L’analyse des carnets alimentaires

L’analyse des carnets alimentaires

LES VERTUS du régime méditerranéen ont déjà été vantées par le passé dans la maladie d’Alzheimer. Mais la démonstration n’était pas parfaite et les scientifiques sont d’incorrigibles perfectionnistes. L’équipe du Dr Yian Gu travaillant au Taub Institute de New York vient de montrer qu’un régime alimentaire relativement proche du régime méditerranéen est bénéfique. Il s’agit alors de faire la part belle aux salades, noix, poissons, tomates, volaille, choux, fruits et légumes verts, tout en consommant peu de produits gras, viande rouge, abats et beurre.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte