Dysfonction érectile

La recherche de nouveaux traitements progresse  Abonné

Par
Dr Isabelle Hoppenot -
Publié le 19/01/2017
Trois millions d’hommes en France sont concernés par la dysfonction érectile. Plusieurs pistes sont explorées pour développer de nouveaux traitements, notamment les ondes de choc de basse intensité et la thérapie cellulaire.
DORMIR

DORMIR
Crédit photo : PHANIE

L’arrivée du sildénafil en 1998 aux États-Unis et l’année suivante en Europe a révolutionné la prise en charge de la dysfonction érectile (DE), qui concerne quelque 3 millions d’hommes en France. La classe des inhibiteurs de la phosphodiestérase de type 5 s’est depuis élargie, mais il n’y a pas eu de grandes avancées. Cette situation pourrait à terme évoluer car plusieurs types de nouveaux traitements sont à l’étude.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte