Origine inflammatoire de la dépression

La recherche de marqueurs pour mieux traiter  Abonné

Par
Clémentine Wallace -
Publié le 07/11/2016
Certaines maladies psychiatriques pourraient-elles bénéficier des mêmes traitements que les maladies rhumatismales et auto-immunes ? Trois méta-analyses publiées récemment, dont celle du Dr Guillaume Fond, psychiatre et enseignant chercheur à l’université Paris-Est, viennent conforter la piste de l’origine inflammatoire des maladies mentales, notamment de la dépression. Les efforts redoublent pour identifier la meilleure signature biologique et pour tester quels anti-inflammatoires sont les meilleurs candidats pour améliorer les symptômes de ces patients.

Trois méta-analyses, publiées coup sur coup dans « JAMA Psychiatry », dans « Acta Psychologia Scandinavica » et dans « Molecular Psychiatry » apportent de nouveaux éléments quant à l'origine inflammatoire de certaines pathologies psychiatriques.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte