Alimentation et disparités socio-économiques

La qualité nutritionnelle dépend des parents  Abonné

Publié le 14/02/2013

Une expertise menée par l’ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) met en évidence, chez les enfants et adolescents de milieux défavorisés, une qualité nutritionnelle globalement plus faible de l’alimentation et une moindre diversité alimentaire.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte