Un dépistage recommandé pour les patients en surpoids

La progression de la NASH inquiète les spécialistes  Abonné

Par
Publié le 04/07/2019
Une étude publiée dans la revue « Nature » montre que, parmi 4000 jeunes adultes britanniques âgés de 24 ans, 20% présentaient des signes de NAFLD (non-alcoholic fatty liver disease). Une pathologie qui peut conduire à une forme plus sévère de maladie chronique du foie communément nommée la NASH.
nash

nash
Crédit photo : PHANIE

« La NAFLD est une des causes principales de maladie chronique du foie dans le monde. Elle a une prévalence de 25,7 % dans le monde et de 3 à 10 % chez les enfants et les adolescents », explique le Dr Cyrielle Caussy, endocrinologue au Centre hospitalier Lyon Sud.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte