Un bilan à mi-parcours du plan Cancer II

La prévention est en retard  Abonné

Publié le 23/05/2011
Mettant l’accent sur la prévention des cancers du sein et du côlon et affichant d’ambitieuses perspectives pour réduire les cruelles inégalités entre classes sociales face à la maladie,

AU CENTRE de l’auditorium de l’hôpital européen Georges-Pompidou, le Pr Jean-Pierre Grünfeld passe en revue les difficultés et réussites de ce plan Cancer II face aux professionnels, aux associations et aux patients rassemblés la semaine dernière à l’occasion d’une assemblée générale du comité de Paris de la Ligue contre le cancer. Invitant chacun « à regarder le cancer autrement, il estime qu’il convient désormais de sortir de la fatalité ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte