La prévention combinée  Abonné

Publié le 30/11/2015

Les approches comportementales et structurelles ont longtemps constitué le cœur des politiques de prévention. La recherche progresse : le TasP (traitement comme prévention) concerne des personnes séropositives et suivies, il s’inscrit dans les stratégies de prévention positive : l’administration d’un traitement ARV permet de prévenir la transmission du VIH à une personne non infectée.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte